blablabla
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 time to pretend ★ AARON & KATHLEEN (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ash'
avatar
Admin

Messages : 779
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : blablablablablabla

MessageSujet: time to pretend ★ AARON & KATHLEEN (abandonné)   Ven 4 Mai - 9:20


"when you feel like giving up,
you have to remember what made you want to hold on in the first place"


    Un jour comme un autre commençait pour Aaron Finnigan, pacificateur en second dans le District 9. Une journée ordinaire, où son seul but serait de s'assurer que les résidents respectaient la loi imposée par le Capitole sans chercher les ennuis. En ce moment, du fait des 74ème Hunger Games qui venaient tout juste de se terminer, les gens étaient plutôt calmes, encore une fois choqués par la mort de tout ces enfants. Aaron en faisait partit, mais ne le montrait. Personne ou presque ne savait le sentiment de révolte qui l'envahissait à chaque coup de tambour qui retentissait dans l'arène, annonce de la chute d'un des participants. Personne ne savait qu'il avait été témoin direct de l'horreur des jeux et que son allégeance n'allait pas au Capitole. Seulement s'il comptait à rester en vie, et dans la position qui était la sienne, mieux valait se tenir à son rôle de pacificateur froid et cruel. Et il fallait avouer qu'Aaron était un excellent acteur, portant une attention toute particulière à son comportement, tout simplement parce qu'il tenait à rester en vie.

    Une fois n'est pas coutume, le jeune homme agissait en solitaire, patrouillant dans la ville et ses alentours en sachant pertinemment que sa seule présence suffisait à dissuader les habitants de tenter quoi que ce soit. Pas qu'il soit imposant ou terrifiant, au contraire il était de taille moyenne, mais il avait un regard hypnotisant qui vous clouait sur place . Si les habitants disposaient d'un minimum d'instinct de survie, ils cessaient toute activité pouvant être compromettant lorsqu'il était dans les parages. Tous, sauf ceux qui n'avaient pas encore eu affaire à lui. Comme à cet instant précis. Les pas d'Aaron l'avait emmené à la lisière de forêt, à l'extrême limite du District. Entièrement vêtu de noir et se déplaçant en silence comme à son habitude, il était pratiquement invisible. Si bien qu'un instant plus tard, une enfant d'une dizaine d'années le percuta de plein fouet avant de tomber lourdement sur le sol. Dans chacune de ses mains, un lapin tout juste attrapé. Flagrant délit de braconnage, littéralement. Et punit de mort dans certains districts.

    S'agenouillant, Aaron se positionna au niveau de la fillette et la regarda droit dans les yeux. La petite, tremblante, savait qu'elle risquait gros et était tétanisée. Le jeune homme serra les mâchoires, puis, sans prononcer le moindre mot à son habitude, tandis la main et l'aida à se relever. Lui rendant les lapins, il hocha alors la tête en signe d'acceptation puis regarda la fillette déguerpir à toute vitesse à l'instant où elle avait comprit qu'il ne lui ferait aucun mal. Il n'était pas de ceux qui punissait les enfants qui ne cherchaient qu'à se nourrir. Lui, il avait un coeur.

    Les mains dans les poches, il avait le regard dans le vide quand une silhouette familière apparut dans son champ de vision. Impassible, il resta sur place en la regardant avancer vers lui, ou plutôt courir. Mieux valait faire vite quand il s'agissait d'une rencontre qui n'aurait jamais du avoir lieu. Une fois à son niveau, les traits d'Aaron s'adoucirent, laissant entrevoir celui qu'il était sous cette carapace de pacificateur.


Dernière édition par ice queen le Ven 4 Mai - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://icq-test.bb-fr.com
ash'
avatar
Admin

Messages : 779
Date d'inscription : 01/01/2012
Localisation : blablablablablabla

MessageSujet: Re: time to pretend ★ AARON & KATHLEEN (abandonné)   Ven 4 Mai - 9:20

« Vide. Anéantie. Inutile. Morte. Tant de mots qui pouvaient s'appliquer à moi, et qui pourtant, étaient loin d'être suffisants pour décrire tout ce que je ressentais en cet instant précis. Depuis la fin de la soixante-quatorzième édition des jeux, et même avant ça, j'avais commencé à sombrer. Définitivement, et immanquablement. Je l'avais vu mourir. Jeremiah. Il avait survécu au bain de sang, aux premiers jours, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que huit. Puis Roy, le tribut du deux, l'avait eut avec sa lance. A ce moment précis, le maigre espoir que j'avais forgé de revoir mon frère en vie, s'était brisé, avait volé en éclat. Et ce, en même temps que toute volonté de survie de ma part. A quoi bon continuer ? Plus rien ne me rattachais à ce monde désormais. Plus rien si ce n'était ce sentiment étrange, qui me poussait à me battre, à prendre part à la rébellion et à faire vengeance moi même. C'était stupide, il était vrai. Mais que faire d'autre ? En l'espace de quelques jours, j'avais perdu quelques kilos à force de me morfondre seule chez moi, mon visage était creusé par la fatigue et je flottais dans mes quelques vêtements, désormais devenus trop grands pour moi. Je me posai sans cesses cette éternelle question ; que faire ? Maintenant que j'étais seule, que l'unique être au monde à se soucier de moi était ce cher Blackbeard, et que lui aussi semblait avoir une folle envie de se laisser dépérir. Je n'étais plus que l'ombre de ce que j'avais été. Désespérée et meurtrie par la perte de tous les êtres que j'aimais, tous ceux à qui je tenais un temps soit peu. Mes parents. Nolan. On frère. Glimmer. Ils m'avaient tous été arrachés d'une manière ou d'une autre. Je me sentais tellement coupable d'être encore en vie, d'être toujours de ce monde alors qu'eux n'étaient plus qu'un vague souvenir, balayés par le temps. Je ne comptais même plus les jours depuis qu'il n'était plus là, mais ça me semblait faire des années entières, tant son absence m'était insupportable. J'étais là, au milieu de ma maison, allongée à même le sol, prostrée, immobile. N'importe qui aurait pu me croire morte s'il avait daigné passer la porte d'entrée, mais le monde entier semblait m'avoir abandonné à mon triste sort. Est-ce que j'étais condamnée à terminer ma vie seule ? A n'être qu'une simple âme en peine, endeuillée et meurtrie par ces années de souffrance ? Pourquoi ? Qu'est-ce que j'avais fait de si grave pour mériter un sort comme celui-là ? Qu'est-ce que Dieu, ou je ne sais quelle entité soit-disant divine, avait contre moi ? Ne pas venir au monde aurait été tellement plus simple, tellement plus facile. Autant pour les autres que pour moi. Alors je restais là. Etendue sur le sol de ma vieille bicoque désormais désespérément silencieuse, et vide. Seul la respiration régulière de mon chien indiquait qu'il y avait un être vivant dans cette maison. Car moi... Moi je n'étais plus rien. Sinon une morte-vivante qui attendait la Faucheuse pour partir avec elle. Je ruminais tellement d'idées noires, de plans de vengeance que je commençais sérieusement à douter de la salubrité de mon esprit. Folle. J'allais devenir folle si je continuais sur cette voie là. Il fallait que je sorte, que j'aille prendre l'air histoire de penser à autre chose.
Avec une extrême lenteur, je me redressais, bougeant doucement mes muscles atrophiés par tant d'inactivité. Je me dirigeais vers le baquet d'eau, histoire de me débarbouiller un peu, et ne pas voir l'air encore plus pitoyable et pathétique aux yeux des gens. Enfin dans la mesure du possible. Je fixais mon reflet dans le miroir brisé. J'étais vraiment affreuse à voir. Mon visage était émacié, mon teint était livide et mes yeux étaient bouffis au possible. J'étais d'ailleurs étonnée qu'ils ne soient pas totalement desséchés. Rapidement, je me passais un rapide coup d'eau sur la figure, et me contentais d'essuyer l'humidité d'un revers de manche. Puis je pris le chemin de dehors. Pour aller où ? Je n'en savais fichtrement rien, mais n'importe quel endroit serait mieux qu'ici, où chaque objet me faisait immanquablement penser à lui. Une marche en forêt m'aiderait peut-être à me calmer, et à me changer les idées. Après quelques heures à marcher droit devant moi, je m'étais finalement arrêtée contre un arbre. Là, je m'étais assise contre le tronc, avais ramené mes genoux contre ma poitrine, et posé mon menton dessus. Pour la première fois depuis des jours, j'avais réussi à faire le vide dans mon esprit. J'avais réussi à oublier momentanément le monde qui m'entourait, et c'était loin d'être désagréable. Je me sentais comme apaisée. Là encore, je n'avais aucune idée du temps passé dans cette position. Je crois même que j'avais finit par m'endormir au pied de l'arbre. Un sommeil réparateur, chose que je n'avais pas connu depuis des mois entiers. Je crois même que j'ai passé le reste de ma nuit à cet endroit. A mon réveil, il faisait jour, et l'air était encore chargé de l'humidité matinale. Je frissonnais un peu, en me relevant. Je passais une main dans mes cheveux, enlevant quelques feuilles accrochées au passage. Je fourrais les mains dans mes poches, et entamais le chemin du retour à la maison. Il fallait que j'aille manger, cela faisait bien longtemps que je n'avais rien avalé de décent. Je croisais alors une fillette un peu pressée, qui tenait un lapin mort contre sa poitrine, puis plus loin, un Pacificateur. En temps normal, j'aurai passé mon chemin en évitant de le dévisager, mais là c'était différent. Il s'agissait d'Aaron, le seul Pacificateur en qui je pouvais avoir confiance. « Salut. » je lâchais vaguement, en baissant néanmoins les yeux. Je ne voulais pas qu'il me voit dans un état aussi lamentable. Pas lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://icq-test.bb-fr.com
 

time to pretend ★ AARON & KATHLEEN (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aaron Leandre ♫♪
» Camelot - Time Of Kings n'attend plus que vous ! [RPG]
» problème life time map updater
» [COURT]Archetype par Aaron Sims
» Choose your last words This is the last time Cause you and I, we were Born To Die.. //Apple A NOTER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Steps From Hell :: Pré-Jeux-